Nous luttons pour la reconnaissance de la médecine complémentaire

La Fédération de la médecine complémentaire Fedmedcom s’engage pour que l’article constitutionnel 118a Médecines complémentaires ne reste pas lettre morte, mais afin que les revendications centrales soient mises en œuvre par la Confédération et les cantons. Nous gardons un œil attentif sur le politique, les autorités et administrations et exerçons notre influence sur les décisions. Nous ne voulons pas que la médecine complémentaire subisse le même sort que l’assurance-maternité qui n’a été mise en œuvre que 60 ans après son inscription dans la Constitution.

Nous nous engageons pour:

  • La promotion de la médecine intégrative (collaboration entre la médecine traditionnelle et complémentaire),
  • L’admission des méthodes médicales de la médecine complémentaire dans l'assurance de base et dans les autres assurances sociales (SUVA, assurance militaire et assurance invalidité),
  • L’encouragement de l'enseignement et de la recherche
  • La création de diplômes nationaux et d'autorisations cantonales de pratiquer pour les thérapeutes non-médicaux
  • et la garantie de la diversité des produits thérapeutiques.



Dernières Nouveautés

Médecines complémentaires: Est-ce que ça marche vraiment?

Dans l'HEBDO du 12.5.2016 - Analyse, à l’aune de la science, de cinq méthodes complémentaires couramment utilisées en Suisse, ou remboursées par la LAMal.

Lire la suite

Les médecines complémentaires font leur entrée à l’hôpital

Dans L'HEBDO du 12.5.2016 - Si les médecins ont longtemps boudé les médecines complémentaires, ils sont aujourd’hui toujours plus nombreux à se former à ces disciplines.

Lire la suite

Homeopathie classique - un nouveau concept de Formation

pharmaJournal 07 / 2016 - Les differents centres de formation postgrade et continue en homeopathie classique seront desormais regroupes sous une seule enseigne: Ia SSMH Academy. Objectifs: attirer davantage de participants, promouvoir Ia Formation academique en homeopathie classique et enfin, assurer l'integration de cette discipline therapeutique dans Ia pratique medicale de base.

Lire la suite

La médecine complémentaire mise au même niveau que les autres disciplines médicales

L'assurance obligatoire des soins continuera de prendre en charge les prestations de la médecine complémentaire. Le Département fédéral de l'intérieur (DFI) souhaite mettre les médecines complémentaires au même niveau que les autres disciplines médicales. Il lance aujourd'hui la procédure d’audition concernant les modifications d'ordonnances correspondantes.

Lire la suite